Menu

 

LES CLAVIERS ELECTRONIQUES

génération numérique

 

Choisir un modèle de qualité. Si on y met le prix, les claviers électroniques offrent une riche gamme de magie et d'émotion. Baby-boomers de l'informatique, jeunes prodiges du répertoire moderne, ils sont les héritiers décomplexés de l'orgue électrique.

Dès le 19e siècle, ce pionnier singe l'orgue d'église en fabriquant des sons avec de l'électricité. Les synthétiseurs qui prennent le relais vers 1950 sont si volumineux qu'un seul d'entre eux peut occuper une pièce entière! Mais l'arrivée des transistors permet à Robert Moog de sortir son révolutionnaire «Minimoog» dans les années 70, et les techniques d'échantillonnages nées dans la décennie suivante achèveront la mutation du «synthé».

 

Déjà instruments à part entière avec un son original qui les identifie, les modèles légendaires sont encore dans toutes les oreilles: un «Fender Rhodes» pour Ray Charles sur «What'd I Say», un «Clavinet» pour Stevie Wonder sur «Superstition», un CP-80 de Yamaha pour Nougaro au New Morning.

Et l'orgue Hammond a le charme d'une madeleine de Proust.